À propos

edf

QUI SOMMES-NOUS ?

Derrière TIA, il y a Claire, une française expatriée en Côte d’Ivoire depuis 2017.

« Il n’aura pas fallu attendre longtemps après mon arrivée en Afrique de l’Ouest pour que ses couleurs me bouleversent ! Celles de la nature, des villes, mais surtout celles sur les vêtements et dans la vie des ivoiriens : les belles couleurs des pagnes, dont beaucoup sont en tissu wax. Je me suis d’abord amusée à créer, à coudre ces tissus pour mon plaisir personnel, en voyant bien que lors de mes vacances en France je faisais des jaloux.

Alors pourquoi ne pas en faire profiter plus de personnes ? En Côte d’Ivoire il y a un vrai savoir-faire autour de la couture, et les motifs des pagnes semblent infinis. J’ai donc souhaité les faire rayonner jusqu’en France, à travers des accessoires de mode et de maison. »

couvertureOK

UN ENGAGEMENT RESPONSABLE

 

Produire, d’accord, mais pas n’importe comment.

  • Pour tous nos accessoires, le wax provient d’usines d’impression et de teinture ivoiriennes (Uniwax ou Tex-ci Gonfreville)
  • Nos autres tissus sont achetés aux commerçants locaux de San-Pédro et d’Abidjan
  • Nous travaillons avec des tailleurs et des ateliers de formation étudiante pour assembler nos accessoires
  • Nous recyclons des sacs de cacao issus de la culture locale et leur donnons une seconde vie
ESCACC
couvertureOK
edf

POURQUOI “TIA” ?

 

TIA est l’acronyme de “This Is Africa”. Cette expression, qu’on peut traduire par “C’est ça l’Afrique !”, était notre petite phrase de rengaine lors de notre arrivée en Côte d’Ivoire, quand tout vous déroute, vous impressionne ou vous bouleverse, et vous fait sortir de votre zone de confort.

Cette phrase, très souvent répétée dans nos têtes, s’est au fur et à mesure imposée comme une référence. C’est donc même avant le début de cette aventure que nous étions persuadés que si nous devions créer quelque chose en Côte d’Ivoire, nous prendrions les trois premières lettres de cette phrase qui signifie tant !